Est-ce légal d’organiser des tournois privés de poker en vrai argent ?

C’est une question qui revient de façon récurrente sur tous les forums de discussion :

‘ Peut-on, en toute légalité organiser un tournoi de poker privé en argent réel? ‘

Cette question est légitime dans la mesure où de nombreux débutants hésitent à se rendre dans des casinos ou des cercles de jeux publics, préférant des parties avec des amis ou des accointances pour se faire le main. Nous allons voir que le problème se pose différemment, selon que ces tournois privés sont organisés ‘on line’ ou en ‘live’.

Salle agrée ou vous pourrez organiser très facilement des tournois privés

.

Commençons par la légalité des parties de poker privées en ‘live’

Pas de problème si vous vous rendez avec vos amis dans un casino ‘en dur’ de jeu agréé des groupes Barrière, Partouche ou Joa. Idem pour un cercle de jeux agrée par le Ministre de l’intérieur. La législation applicable sur ces établissements est très stricte et répond à une loi qui date du 1er Juillet 1901 (dossier d’habilitation à instruire, déclaration en préfecture, imposition réglementée, agrément accordé pour 2 ans,..).

Par contre si vous voulez organiser un tournoi de poker dans une salle publique ou même à votre domicile privé, cela devient beaucoup plus problématique. En effet la jurisprudence est très fluctuante sur ce sujet.

Si le poker fait partie des jeux de hasard (et toute la difficulté réside dans cette démonstration !), alors ce sont les dispositions de la loi de 1983 qui s’appliquent, à savoir : prohibition absolue et risque d’amende et d’emprisonnement ! Rien que ça ! En France, les jeux de hasard en argent réel sont le monopole de la FDJ !

Si par contre, vous arrivez à démontrer que le poker n’est pas un jeu de hasard (ce qui a été fait lors du procès de Toulouse du 20 Juillet 2011, impliquant le joueur Jean-Pierre Gleize), alors, plus de contrainte pénale cette fois ! Mais vous tombez dans ce cas, sous le régime des jeux de commerce et serez assujettis à l’impôt sur vos gains (art 126 du CGI) .

Bref, vu le haut degré d’incertitude sur les conséquences pénales de l’organisation d’un tel tournoi privé ‘en dur’, nous vous recommandons la plus grande prudence: surtout pas de poker privé en live dans un espace public et beaucoup de discrétion si vous devez taper le carton avec quelques potes à la maison.

Heureusement, il existe les tournois privés ‘on line’ qui eux, sont tout à fait légaux

C’est toute la magie de la loi sur les jeux d’argent votée le 12 Mai 2010 par le parlement français. A partir du moment où vous êtes inscrit sur une salle de poker en ligne agrée par l’ARJEL (l’organisme ad hoc crée en même temps que cette loi), vous êtes libre d’organiser autant de parties privées entre amis que vous souhaitez !

La grosse différence, c’est que ces salles agrées prélèvent (via les buy-ins que vous payez en vous inscrivant aux tournois privés) la fameuse dime qui reviendra à l’état : vous payez l’impôt, …donc vous pouvez jouer !

Mais rassurez-vous, ce buy-in est généralement capé à 10%, ces 10% incluant la part revenant à la salle de poker (pour payer ses frais de fonctionnement) et la part que l’opérateur reverse à l’état.

Finalement, c’est le prix à payer pour jouer légalement au poker en ligne et avec toutes les garanties apportées par une room agrée.

A ce propos, nous vous recommandons la salle de Winamax, première en France en ce qui concerne le nombre de joueurs inscrits et les caractéristiques techniques. En particulier son mode ‘Tournois privés’ est un modèle de simplicité. On y accède via le menu ‘Mon compte’ dans lequel vous trouverez la rubrique ‘Mes amis’. Vous pourrez sélectionner le format proposé par défaut ou changer tous les paramètres pour répondre à vos souhaits (Variante, Limites, Nombre de joueurs, Répartition de la dotation,..).

Définitivement débarrassé des aspects légaux, vos amis et vous pourrez (enfin !) vous consacrer sereinement à votre tournoi de poker privé en argent réel. Et un dernier conseil : jouez à des limites raisonnables, le but n’étant de gagner gros, mais bien de s’amuser entre potes !