Quelles sont les plus gros montants gagnés lors d’un tournoi de poker en ligne ou en live ?

Comprenons-nous bien : il ne s’agit pas de lister ici les top guns de la ‘all-time money list’, mais bien de décrire les plus grosses sommes encaissées lors d’un seul et même tournoi par les joueurs de poker les plus brillants de la planète. Les anglo-saxons parlent de ‘biggest poker cashes’ pour décrire ces tombereaux de jetons accumulées sur la table finale de ces ‘shark’ aux dents longues. Nous ne ferons référence bien évidemment qu’aux tournois officiels, que ceux-ci soient programmés ‘en live’ dans des casinos ou cercles de jeux, ou bien ‘on line’ sur les sites de poker en ligne.

A tout seigneur, tout honneur, commençons par le poker en live, le champion du cash

Le poker en salle ‘en dur’ détient pour longtemps encore, le record absolu des plus grosses sommes jamais engrangées par un joueur lors d’un seul tournoi.

Vous trouverez ci-après, les 10 plus gros gains (biggest cashes) en date du 28/1/2015 et listés par ordre décroissant. C’est le site du Hendon Mob qui tient à jour cette liste et nous vous invitons à le consulter régulièrement car elle est susceptible d’évoluer à tout moment :

Que constate-t-on ? Sur les 10 premiers de la liste, on trouve 5 américains, 1 canadien et 4 européens (1 anglais, 1 suédois, 1 danois et 1 allemand). Ce classement est conforme à la hiérarchie de ce jeu, ‘born in the USA’ et largement répandu dans les pays anglo-saxons.

Voilà 3 ans déjà que Jamie Gold, (producteur de télévision américain, amateur de poker et champion des WSOP 2006 avec un gain de 12 millions d’euros) s’est fait coiffer (voire décoiffer !) par le vainqueur du premier mega tournoi de charité, le Big One For On Drop, lors de sa 1ère édition, celle de 2012. Il est vrai que le buy-in à 1 million de dollars a permis au gentil organisateur (le milliardaire canadien Guy Laliberté) de distribuer des dotations XXL. C’est l’américain Antonio Esfandiari (surnommé ‘Le magicien’) qui a remporté ce premier opus du ‘Big One’ avec une dotation record, inégalée à ce jour de 18 millions de dollars et des poussières!

Deux ans plus tard (et oui, le Big One est programmé tous les 2 ans !) c’était au tour d’un autre américain, Daniel Colman, de remporter la 2ème édition du Big One et de prendre la seconde place du classement Hendon Mob avec ses 15 millions de dollars et des poussières !

Rang Pays Nom du joueur Event Date Montant
1 Etats-Unis Antonio Esfandiari $1,000,000 The Big One for One Drop (Event #55) 01-juil-12 $18,346,673
2 Etats-Unis Daniel Colman $1,000,000 NLHE – The Big One for One Drop (Event #57) 29-juin-14 $15,306,668
3 Etats-Unis Jamie Gold $10,000 NLHE – World Championship Event 28-juil-06 $12,000,000
4 Angleterre Sam Trickett $1,000,000 The Big One for One Drop (Event #55) 01-juil-12 $10,112,001
5 Suède Martin Jacobson $10,000 World Championship -NLHE (Event #65) 05-juil-14 $10,000,000
6 Danemark Peter Eastgate $10,000 World Championship – NLHE 03-juil-08 $9,152,416
7 Canada Jonathan Duhamel $10,000 World Championship -NLHE 05-juil-10 $8,944,310
8 Allemagne Pius Heinz $10,000 World Championship -NLHE 07-juil-11 $8,715,368
9 Etats-Unis Joe Cada $10,000 World Championship – NLHE 03-juil-09 $8,546,435
10 Etats-Unis Gregory Merson $10,000 World Championship -NLHE (Event #61) 07-juil-12 $8,531,853

On retrouve l’anglais Sam Trickett à la 4éme place avec ses 10 millions d’euros gagnés au ‘One Drop’ de 2012 : il avait alors terminé runner-up du Magicien. Eh oui : c’est la magie du poker : certes Sam a été déçu de terminer 2ème d’un tel tournoi, mais il est repartit de Vegas avec un lot de consolation …de 10 millions de dollars ! De quoi s’acheter des mouchoirs pour sécher ses larmes !!!

Et les plus grosses sommes gagnées au poker en ligne, me direz-vous ?

Pour le classement des plus gros gains aux tournois ‘on line’ la situation est plus compliquée. En effet, le poker sur Internet est relativement récent et il est difficile de recueillir les performances des joueurs qui se calfeutrent dans leur domicile privé. Néanmoins, le site PocketFives essai depuis 2005 de tenir à jour un classement mondial, utilisant un barème maison. Par contre vous ne trouverez que les gains cumulés et pas le détail des sommes encaissées par tournois.

Néanmoins, en parcourant nos archives, nous pensons que le record du plus grand gain obtenu au poker en ligne, 2 millions et 278 mille dollars, est détenu par l’américain Tyson Marks (pseudo “POTTERPOKER”) qui a remporté le Main Event des WCOOP 2010 sur la salle Pokerstars.

Ce record extraordinaire de 2010 faisait suite à un précèdent record, de 1 million et 265 mille dollars remporté par un américain de Caroline du Sud, un certain Carter King (‘ckingusc’) aux WCOOP de 2008.

Pour sûr, ces ‘biggest cashes’ du poker en ligne sont encore loin des sommes encaissées par les joueurs qui évoluent en live à Las Vegas lors des Main Events des VSOP ou autres Big One For One Drop. Néanmoins, le poker en ligne progresse inéluctablement et de nouveaux records seront certainement enregistrés dans les prochaines années. Toutefois, dans ce domaine, la suprématie du live n’est pas prête, selon nous, à être détrônée de sitôt !