Aux WSOP 2015, combien a gagné le belge Pierre Neuville, November Nine de la Table Finale 2015?

La Table finale des WSOP 2015 de Las Vegas vient de rendre son verdict ce 11 Novembre, avec la victoire d’un jeune américain de 24 ans: Joe McKeehen, joueur professionnel de poker de Pennsylvanie. Mais la surprise de ces Championnats du monde 2015 est sans aucun doute celle du vétéran: Pierre Neuville (72 ans) qui devient le 1er belge à atteindre une 7ème place d’une TF si prestigieuse. Voyons le parcours et les gains au Main Event de ce November nine atypique.

En Juillet, les WSOP 2015 avaient enregistré un record de participation avec 103 482 entrées, réparties sur 68 Events, soit une augmentation de fréquentation en hausse de 25% par rapport à l’année précédente. Il est vrai que la programmation du Colossus, l’accroissement du nombre d’Events, mais aussi une répartition plus large des prizepools peuvent à eux seuls expliquer cela !

Côté français le cru 2015 n’a pas été un bon millésime (aucun bracelets de remportés), même si la délégation française accède à la 7ème place au classement des gains par pays (6 tricolores figurent néanmoins en position de runner-up, ce qui n’est pas si mal !).

Il aura fallu attendre le Main Event, pour voir se dessiner ce qui allait être la surprise de ces WSOP 2015 : pour la première fois, un belge Pierre Neuville allait accéder à une table finale du Rio, depuis son instauration en 2008. Pour cet opus 2015, pas moins de 6.420 compétiteurs s’étaient inscrits en s’acquittant, pour la plupart, des 10 000$ de droit d’entrée (un buy-in resté inchangé depuis 1972 !).

Le 15 Juillet, il ne restait que 9 survivants sur cette TF du Rio : six américains, un israélien, un italien …et un Mont-sur-Marchiennois de 72 ans, un ‘Mr Nobody’ comme notre belge de service aimait se faire appeler lors d’une rencontre improbable avec Kevin Costner ! Mais cette anecdote avec la star hollywoodienne date des années 2000 et Pierre Neuville n’était pas encore un adepte des circuits.

En effet, ce dynamique entrepreneur n’a débuté sa carrière de pro du poker que tardivement (2008), à cause d’une grave erreur chirurgicale qui l’a obligé à s’assoir plus souvent que désiré. Et quitte à s’assoir, pourquoi ne pas s’assoir à une table de poker, un jeu qu’il avait découvert à l’âge de 14 ans et qui l’avait passionné tout au long de ses études !

Neuville s’entraine alors au poker en ligne (qui n’existait pas lors de ses études) et devient par la suite un habitué des circuits européens ou il se fait un nom assez rapidement : ‘Mr Nobody’ devient ‘Mr Somebody’ ! Comme tout pro qui se respecte, il tente sa chance à Vegas chaque année, termine ITM à 19 reprises, mais ne parvient pas à remporter le moindre bracelet : tout au plus il termine runner-up à un Hold’em Six Handed de 2014, en empochant tout de même 385.041$.

Et bingo ! le voilà à la table finale des VSOP 2015, entouré de 6 kids de 23 à 27 ans: Thomas Cannuli, Joe McKeehen, Josh Beckley, Federico Butteroni, Federico Butteroni et Max Steinberg, d’un grown-up: l’israélien Zvi Stern de 36 ans et d’un jeune sénior de 61 ans: l’américain Neil Blumenfield.

Pierre Neuville atterrit à la 4ème place en nombre de jetons : 21.075.000 chips (soit 52 bb), loin cependant derrière l’ultra favori, l’américain Joe McKeehen qui accapare le plus gros stack : 63.100.000 jetons (soit 160 bb).

Le 15 Juillet, ses perspectives de gains sont alors de 1 million de dollars au minimum, les organisateurs des WSOP 2015 ayant décidé que le 9ème et dernier de la TF 2015 devait engranger au minimum une telle somme (1.001.020$ exactement).

Tout l’été, le belge se prépare assidument, encouragé par son épouse et se met à rêver à un titre de champion du monde et à la dotation qui l’accompagne !. Il reçoit un soutien appuyé de toute la diaspora du poker belge et francophone.

Mais à la reprise de Novembre, tous les rêves se sont envolés lors de la 1er journée. En effet, le chip leader Joe McKeehen se débarrassait de l’américain Patrick Chan en 2 mains seulement et venait à bout dans la foulée de l’italien de service (et short stack): Federico Butteroni.

Quant à Pierre Neuvile, après avoir bien débuté avec une paire d’As reçue et avoir atteint une 4ème place virtuelle avec plus de 24 millions de jetons, il accumulait les malchances et se faisait éliminer à la 7ème place par l’américain de Pennsylvanie qui allait voler vers une victoire sans précédent.

Cette 7ème place aux WSOP 2015 rapporte 1.203.193 dollars à Pierre Neuvile, soit 202.173 dollars de plus que le gain remporté par le 9ème… de quoi consoler le plus sympathique des joueurs de poker belges qui est allé noyer son chagrin (et surtout sa victoire !) avec son épouse au bar du Rio de Las Vegas !