De plus en plus de Peoples jouent au poker, gagnent ou perdent et le font savoir.

De tous temps, les stars du cinéma, de la chanson, voire du petit écran (ou même du sport) ont entretenu des liens étroits avec le monde du poker. Si cette passion était plutôt discrète dans les années passées (rappelez-vous Yves Montand, Dalida, Jean Cau, Claude Zidi,Vincent Lindon…), elle s’affiche désormais au grand jour et est même revendiquée comme un maillon indiscutable de leur ADN de people. Que l’on s’appelle Patrick Bruel, Kool Shen, Estelle Denis….on est fier de montrer ses succès aux tables mythiques de Las Vegas, de Monaco ou de Deauville.

L’exemple le plus frappant est celui de Patrick Bruel, acteur et chanteur de talent, qui ne se contente pas de jouer au poker régulièrement (et de gagner), mais qui est également actionnaire de la plus grande salle de poker en ligne française: Winamax. Fin 2014, avec 1,489,739 $ de gains cumulés, Patrick Bruel figurait à la 23ème place de la ‘French All Time Money List’, la fameuse liste du GPI (Global Poker Index) qui répertorie les gains des joueurs en tournois officiels uniquement. Dans sa carrière poker, on notera son bracelet WSOP obtenu en 1998 à Las Vegas dans un Event en Limit Hold’em de 5 000 $, ainsi qu’une 2ème place en 2002, cette fois dans un Pot Limit Omaha à 5 000 $. Son bracelet de 1998 n’était donc pas un accident : depuis son sacre américain, la star est rentrée dans l’argent à de nombreuses occasion, que ce soit à l’EPT de Barcelone (2007) ou plus récemment au Poker Classic du WPT de Los Angeles de Mars 2014, un tournoi majeur ou Bruel a terminé 4ème à la table avec 332 190$ de gains.

Si vous aimez le Rap (ou si vous avez des ados à la maison !) vous connaissez tous également Kool Shen, le cofondateur du groupe Suprême NTM avec Joey Starr. Ce que vous savez peut-être pas, c’est que ce rappeur, breaker, acteur est également un joueur de poker émérite qui a été sponsorisé par PokerStars avant de rejoindre la salle de Patrick Bruel fin 2012. Bruno Lopes (de son vrai nom) figure en bonne place de cette liste du GPI, en occupant la 52ème place avec 835,090 $ de gains cumulés en tournois. Le roi du rap hardcore est rentré à de nombreuses reprises dans l’argent, que ce soit aux EPT (5 places ITM incluant une 5ème place à l’EPT Madrid de 2012 avec son plus gros chèque à ce jour : 183,660$), au WPT ou aux WSOP. Il a également remporté le Main Event des Euro Finals of Poker 2012 (127,514 $) et le WPT National Séries de Cannes en 2012 (135,294$). Enfin, dernièrement, il est reparti de Las Vegas avec 29,4000$, gagnés au Main Event des WSOP de 2014.

Avec Estelle Denis, le poker prend une tournure, disons moins hardcore. La compagne de Raymond Domenech est surtout connue pour ses talents de journaliste sportive, d’abord sur TF1 (‘Téléfoot’) et RTL (‘On refait le match’) avec de rejoindre M6 (Co présentatrice de ‘100% foot’ avec Pierre Ménès puis animatrice du quotidien d’info ‘100% Mag’). La voilà revenue sur TF1 pour divers émissions, parmi lesquelles ‘Samedi soir on chante’.

Mais, au côté de sa profession de journaliste, la native de Le Coudray-Montceaux ne cache pas sa passion pour le poker. En Juillet 2009, elle remportait son 1er ITM dans un Event des WSOP de Las Vegas (36 626$ pour une 203ème place). Certes, Estelle est loin d’atteindre les gains de ses compatriotes (Bruel ou Shen) mais elle rentre régulièrement dans l’argent, son dernier exploit étant une place de 186ème au Main Event des WSOP de 2013 (42 990$ de gains). Elle met à profit sa compétence dans le poker pour animer des émissions de télévision sur le sujet : ‘Le Tournoi des as’ en 2006 sur Paris Première, ‘Carrément Poker : filles vs garçons’ en 2011 sur W9. Elle intégrera même la Team Pro de Barrière Poker en 2012.

L’acteur et chanteur Patrick Bruel, le rappeur Kool Shen, la journaliste Estelle Denis ne sont certes pas les seuls ‘people’ à afficher leur passion pour le poker . Parmi les sportifs, on peut citer le tennismen Raphaël Nadal (ambassadeur de la salle PokerStars) ou l’ex footballeur Vikash Dhorasoo (ancien membre de la Team Winamax).

Certes, tous ces peoples sont loin de gagner les sommes affichées en tournois par les Pros du poker (David Benyamine, Fabrice Soulier , Roger Hairabedian ,Antoine Saout, Ludovic Lacay, Sylvain Loosli ,..) et surtout par Bertrand Grospellier (ElkY), l’ancien champion de jeux vidéo, qui totalise plus de 10 millions de dollars de gain selon l’index GPI. De plus tous ces gains affichés ne tiennent pas compte des cash games pratiqués par ces joueurs, cash game qui sont souvent pratiqués en High Stakes.

Mais ce qui est sûr, c’est que les Peoples ne viennent pas aux tables pour se faire plumer. Si ce ne sont pas des Sharks, ils revendiquent tous un droit au plaisir de jouer, et ils assument ce plaisir (et gagnent souvent) en sus d’une carrière déjà bien remplie. Bravo à ces peoples passionnés de poker!