Aux WSOP, combien gagne un Champion du Monde de Poker?

S’il y a une compétition qui fait fantasmer tous les joueurs de poker de la planète, c’est bien les WSOP de Las Vegas, qui attirent chaque année en Juillet au Nevada les meilleurs requins du domaine. Parmi la soixantaine de tournois programmés (68 Events lors de l’édition 2015) , le Main Event est sans contexte le plus convoité. Si son buy-in est resté étonnamment stable à 10 000$ depuis 1972 (soit depuis les 2 ans suivants la création des WSOP ), la dotation réservée au vainqueur (ainsi que la grille des places payées) a fluctué au cours des années. Voyons combien gagnait et combien gagne de nos jours un champion du monde des WSOP.

Historique de la dotation (payout) réservée au vainqueur des championnats du monde de poker

Le petit tableau ci-après montre l’évolution de cette dotation au cours du temps :

Année Vainqueur Nationalité Prix (US$) Participants
1970 Johnny Moss USA 0 (élu) 7
1971 Johnny Moss USA 30 000 6
1972 Thomas “Amarillo Slim” USA 80 000 8
1973 Walter “Puggy” Pearson USA 130 000 13
1974 Johnny Moss USA 160 000 16
1975 Brian “Sailor” Roberts USA 210 000 21
1976 Doyle Brunson USA 220 000 22
1977 Doyle Brunson USA 340 000 34
1978 Bobby Baldwin USA 210 000 42
1979 Hal Fowler USA 270 000 54
1980 Stu Ungar USA 385 000 73
1981 Stu Ungar USA 375 000 75
1982 Jack Straus USA 520 000 104
1983 Tom McEvoy USA 540 000 108
1984 Jack Keller USA 660 000 132
1985 Bill Smith USA 700 000 140
1986 Berry Johnston USA 570 000 141
1987 Johnny Chan USA 625 000 152
1988 Johnny Chan USA 700 000 167
1989 Phil Hellmuth USA 755 000 178
1990 Mansour Matloubi Royaune-Uni 895 000 194
1991 Brad Daugherty USA 1 000 000 215
1992 Hamid Dastmalchi USA 1 000 000 201
1993 Jim Bechtel USA 1 000 000 220
1994 Russ Hamilton USA 1 000 000 268
1995 Dan Harrington USA 1 000 000 273
1996 Huck Seed USA 1 000 000 295
1997 Stu Ungar USA 1 000 000 312
1998 Scotty Nguyen Viêtnam 1 000 000 350
1999 Noel Furlong Irlande 1 000 000 393
2000 Chris Ferguson USA 1 500 000 512
2001 Juan Carlos Mortensen Espagne 1 500 000 613
2002 Robert Varkonyi USA 2 000 000 631
2003 Chris Moneymaker USA 2 500 000 839
2004 Greg Raymer USA 5 000 000 2576
2005 Joe Hachem Australie 7 500 000 5619
2006 Jamie Gold USA 12 000 000 8773
2007 Jerry Yang Rép. de Chine 8 250 000 6358
2008 Peter Eastgate Danemark 9 152 416 6844
2009 Joe Cada USA 8 547 042 6494
2010 Jonathan Duhamel Canada 8 944 138 7319
2011 Pius Heinz USA 8 715 638 6865
2012 Gregory Merson USA 8 527 982 6598
2013 Ryan Riess USA 8 361 570 6352
2014 Martin Jacobson Suède 10 000 000 6683
2015 Joe McKeehen USA 7 680 021 6420

Pourquoi cette dotation au champion du monde des WSOP évolue-t-elle ?

Depuis l’instauration d’un buy-in à 10 000$ en 1972, vous constaterez que le prix attribué au vainqueur des WSOP à énormément varié, passant de 80 000 $ en 1972, pour atteindre un sommet à 12 000 000 $ en 2006 (Ah , ce sacré Jamie Gold, au nom prédestiné !) , avant de redescendre à 7 680 021 $ en 2015.

Le prix que les organisateurs des WSOP peuvent accorder au champion du monde dépend bien évidement du nombre de personnes payant le droit d’entrée de 10 000$.

C’est ainsi qu’avec un field de 8 participants en 1972, on voit que le gagnant de l’époque : Thomas “Amarillo Slim” avait remporté la totalité du prizepool (80 000$), soit la totalité des buy-ins versés par des 8 compétiteurs.

Tout dépend ensuite des places payées que l’organisateur décide d’honorer. En analysant le tableau ci-dessus, on remarque que la politique du ‘tout au gagnant’ s’est interrompue en 1978. En effet, les 42 inscrits aux WSOP 1978 auraient dû contribuer à une dotation de 420 000$ pour le gagnant de l’époque : Bobby Baldwin . Or celui-ci n’a reçu que 210 000$, soit exactement la moitié du prizepool, le solde ayant été distribué aux premières places payées de l’histoire du Main Event.

Cette politique de répartition du prizepool entre le gagnant et les prétendants aux places payées a évolué tout au long de l’histoire des WSOP et c’est ce qui explique la disparité des prix attribués au champion.

On remarquera qu’après la somme folle de 12 millions de dollars attribués à Jammie Gold en 2006, une certaine modération a suivie, avec une remontée à 10 millions de dollars attribués au suédois Martin Jacobson en 2014.

Pour 2015, les organisateurs se sont arrangés pour que les November Nine soient tous millionnaires en dollars. En conséquence de quoi, le payout du gagnant des Championnats du Monde de poker 2015 (qui sera connu le 10 Novembre) n’encaissera …que 7 680 021$…soit une somme à peine plus grande que les 7 500 000$ engrangés par l’australien Joe Hachem en 2005…ce qui représente un retour de 10 ans en arrière pour les plus réticents à cette tendance de nivellement, mais une opportunité certaine pour démocratiser l’accès aux WSOP pour les défenseurs de cette nouvelle grille de prix.

A titre d’exemple, l’édition 2015 a permis de payer 1000 joueurs sur un field de 6420, ce qui représente tout de même 16% des participants. Lors de l’édition de 2003, les places payées était de 8% seulement.